Le samedi 08.10 octobre, la finale de la saison EST a été annoncée à Jüterbog. Dans la plupart des catégories, les champions de l'European Scooter Trophy et de l'European PitBike Trophy de cette année étaient déjà certains, mais derrière eux, il y avait encore des points importants en jeu pour les autres places du classement. Malgré l'événement de jour, le peloton des pilotes était bien rempli et avant que la grande fête ne puisse commencer en soirée, la voie était libre pour un grand samedi de sport automobile sur le circuit de course EST.

Les résultats de l'épreuve par classe :

Classe 1 - Rookies par Scooter-Attack :

Le plus rapide de Hüske dans sa catégorie a également dominé le peloton lors de la première course de sprint. Derrière eux venait Piekatz. Jorgensen a pu récupérer Müller au départ. Cependant, Jorgensen n'a pas pu suivre le rythme dès le départ et s'est ensuite retrouvé à la 5e place. Winterscheidt a pu remonter jusqu'à la 3e place. Hüskes à l'avant a tourné une course solitaire avec un grand écart sur Piekatz et Hüskes n'a pas pu entraver les tours sur le chemin de la victoire. Piekatz prend une belle deuxième place devant Winterscheidt.

Les choses n'allaient pas bien pour Hüskes pour la deuxième course. Déjà dans le warm-up, il a eu des problèmes techniques et n'a pu rejoindre sa position sur la grille qu'avec un retard. Cela a été confirmé dès le début. Hüskes a traversé le champ. Piekatz a pris la première place avec lui, suivi directement par Jorgensen. Winterscheidt et Kienzle aux troisième et quatrième places. Piekatz était sous la pression de Jorgensen et devait tout donner pour ne pas perdre la tête. Mais bientôt, il est devenu clair qu'il ne pouvait pas arrêter Jorgensen. Cela a attrapé Piekatz. Dans le rôle de poursuivant, Piekatz a pu à nouveau faire monter la pression et a lancé la contre-offensive. Jorgensen s'y est opposé. C'était aussi excitant derrière. Winterscheidt et Kienzle se livrèrent un grand duel. Piekatz a chuté peu avant la fin et s'est privé de précieux points pour la victoire du jour. Au final, il a même dû abandonner complètement, donc Jorgensen s'est imposé devant Winterscheidt et Kienzle.

Journée classe 1 - Rookies par Scooter-Attack

  1. #20 Marcel Winterscheidt 36 pts.
  2. #991 Jacob Jorgensen 34 points
  3. #47 Sascha Huskes 30 pts.

Classe 2 - SuperSport

Triebs, qui était déjà champion à Juvaincourt, a également montré à Jüterbog pourquoi il est au sommet du SuperSport cette année. De grandes performances, un style de conduite calme et beaucoup de vitesse étaient également son parrain à Jüterbog. Le Danois Diabelez a essayé de suivre. Triebs, cependant, a pu le maintenir à une distance suffisante. Derrière eux, une bataille à trois faisait rage entre Merling, Drath et Apostel. Ici, c'était pour tout le monde, tout ce qu'il y avait dedans. Gardez votre sang-froid et ne faites pas d'erreurs. Le scooter de Merling a chuté après la mi-temps. Drath et Apostel ont su en profiter et ont pu dépasser. Drath, libéré de la bataille à trois, a pu s'éloigner de ses poursuivants. Cependant, Diabelez était déjà trop loin pour attaquer à nouveau. Rien n'a brûlé à l'avant et Triebs a remporté la première course.

Triebs s'est également éloigné de tout le monde dans la deuxième course. Diabelez a eu des problèmes techniques au départ et a été passé une fois dans le peloton. Depta à deux et directement en duel avec Drath. Cela n'a pas hésité et a dépassé Depta ainsi qu'Apostel. Les choses ne se sont pas bien passées pour Drath pendant la course. Le scooter manquait de puissance. Il a perdu de plus en plus de places. Cela a permis à Apostle de prendre la deuxième place. Par rapport à la première course, Sperling s'est nettement amélioré et s'est hissé à la troisième place. Et il a remarqué qu'il y avait encore plus à cela, donc le défi lancé aux apôtres était clair. Apôtre et Sparrow se sont battus.

Sperling avait le scooter le plus rapide, mais Apostel l'a intelligemment fermé. Cela est allé à la substance chez Sperling. En arrière-plan, Just et Depta s'étaient frayé un chemin jusqu'aux deux. Just a profité de l'inattention de Sperling pendant une seconde et l'a dépassé. Même les apôtres devraient encore y croire. Je l'ai très bien fait et j'ai pu le concéder aussi. Triebs n'a rien remarqué de tout cela au sommet. Cela lui a valu sa deuxième victoire de la journée.

Classement journalier classe 2 - SuperSport

  1. #313 Marcel Triebs 50 points.
  2. #42 Bastian Seulement 29 pts.
  3. #32 Gabriel Apôtre 29 pts

Classe 3 - Expert par Scooter-Attack

Comme toujours, la course Expert a été spectaculaire. Ong s'était assuré la pole position devant Lukas et le champion Andersen. Andersen a pris un excellent départ et a immédiatement pris la deuxième place. Lukas sur trois et Schnell sur quatre. Andersen a également réussi à dépasser Ong au deuxième tour. Cependant, il ne le laissa pas partir, mais essaya de continuer. Deux longueurs de scooter derrière, Ong a attendu qu'Andersen commette une erreur. Lukas s'est retiré tôt de la lutte pour le podium après une chute. Avec de la chance, il a pu revenir dans la course devant le groupe important de poursuivants. En troisième place, Schnelle s'est affirmée. Dans la constellation, c'était tour après tour. Aucun des adversaires n'a commis d'erreur et Andersen a donc pu gagner devant Ong et Schnelle.

 

Dans la deuxième course, Andersen a conduit directement à l'avant du peloton. Ong derrière garda les yeux sur le Danois et ne le laissa pas s'éloigner. Lukas voulait également s'impliquer et a fait un combat à trois hors du duel et il est donc entré dans une lutte interne acharnée pour les tours. On pouvait sentir qu'Ong pouvait tirer le meilleur parti du scooter, mais dépasser Andersen était extrêmement difficile pour lui. Cependant, Ong a su saisir sa chance et freiner de l'intérieur, laissant Ong en tête devant Andersen et Lukas. Mais Andersen n'a pas laissé passer cela et a repris la tête. Au final, il a été récompensé pour une belle performance avec deux victoires. La deuxième place revient à Ong devant Lukas.

Journée classe 3 - Expert par Scooter-Attack

  1. #336 Stefan Andersen 50pts
  2. #169 Yannik Ong 40 points
  3. #111 Andreas Lukas 29 pts.

Classe 4 - Supramatique et BigBore

Hüser vient de sprinter loin du terrain. Au sommet solitaire, il a couru vers une victoire sans faute. Bickell a abandonné avec un défaut technique. Deuxième était Kazillas.

Deuxième course, deuxième victoire pour Hüser. Le concurrent direct Kazillas n'a eu aucune chance et a pris la deuxième place comme lors de la première course.

Classe de jour 4 - Supramatic & BigBore

  1. #81 Christian Hüser 50 pts.
  2. #191 Georgios Kazillas 40 points.
  3. #21 Sven Bickell 16 points.

Classe 5 - Stock PitBike par Scooter-Attack

Ullrich en 1ère place a dû renoncer à ses ambitions pour s'imposer en début de course. Des problèmes techniques lui ont apporté un gros carnet de commandes. Ullrich n'avait donc aucune chance de se classer parmi les trois premiers. Wittwer a pu prendre directement la tête et prendre une large avance sur Wolf. C'était une chaude bataille pour la troisième place entre Nabbefeld et Hartmann. Au final, Nabbefeld a eu le dessus. Wittwer a remporté la première victoire devant Wolf.

Dans la deuxième course, Ullrich a pu s'impliquer à nouveau comme d'habitude. Cela est également allé directement au sommet de la classe. Wittwer à la deuxième place n'avait pas grand-chose à faire contre Ullrich. Wolf a conduit à la troisième place. Au final, Wittwer était content de la victoire du jour.

Journée classe 5 - PitBike Stock by Scooter-Attack

  1. #112 Jonas Wittwer 45 points.
  2. #99 Paul Ullrich 36 pts.
  3. #58 Sébastien Loup 36 pts.

6e année - GP ouvert

Gras a pris le départ de la course depuis la 1ère place, suivi de Florian Schweitzer. Les deux se sont battus pour la première place. Gras a d'abord réussi à contrôler Schweitzer. Schweitzer a accéléré petit à petit et a attendu sa chance. Et il devrait être récompensé. Au bon moment, Schweitzer dépasse Gras. Julian Schweitzer à la 3e place n'a pas pu tout à fait suivre pendant la course. Il a laissé partir le duo, qui s'est battu jusqu'à la ligne d'arrivée jusqu'au bout. Schweitzer est resté inébranlable et s'est imposé devant Gras.

Dans la deuxième course, Gras Schweitzer ne voulait pas s'avouer vaincu. Par rapport à la première course, Gras a pu étendre l'avance à tel point que Schweitzer n'était plus à portée de frappe. Et donc les deux se sont clairement éloignés du champ des poursuivants. Florian Schweitzer a pris la place, mais il ne pouvait plus représenter une menace pour le duo.

Classement du jour classe 6 - GP-Open

  1. #222 Herbe de Henning 45 points.
  2. #86 Florian Schweitzer 45 pts.
  3. #306 Julien Ziegler 29 points.

7e année - Débutants

Le départ des débutants a été interrompu par plusieurs chutes. En conséquence, la course a été arrêtée. A la relance, Illic passe en tête, suivi de Weiland. Gaidecka a dû passer tout de suite en raison d'un défaut technique. Maas et Kalms suivent en 3ème et 4ème place, Illic prend rapidement une avance sur Weiland. Maas a pu augmenter sa vitesse pendant la course et mettre Weiland sous pression. Celui-ci ne put se défendre contre Maas et dut le laisser passer. À la fin, c'était à nouveau serré pour Weiland alors que Kalms rattrapait de plus en plus. Cependant, avant qu'il ne puisse dépasser Weiland, la course était terminée. Ilic était heureux de sa victoire souveraine devant Maas et Weiland.

Classement journalier Classe 7 - Débutants

  1. #186 Danny Illic 25 points
  2. #34 Sascha Maas 20 points.
  3. #333 Tilo Weiland 16 points.

Classe 8 Endurance & 9 Endurance Split

Dans la course longue distance écourtée, 16 équipes s'affrontent cette fois au départ. L'événement d'une journée couvrait traditionnellement la distance de course de 1 heure. La direction était donc d'appuyer sur l'accélérateur et non tactiquement. Et la course d'une heure et demie a également été mouvementée et claire. Au plus tard après une courte et abondante averse, le peloton était totalement embrouillé à la fin. À la fin de la journée, tout le monde était heureux que l'ambulance ait pu rester dans sa position d'attente malgré diverses chutes.  

Classement journalier classe 8 endurance

  1. #101 Genou tordu24
  2. #196 Lampadaires / R&D / Lukas Racing Team
  3. #265 Équipe de course RND
  4.  

Classement jour classe 9 Endurance Split

    1. #196 Usine Xpear
    2. # 99 Couguar bleu
    3. #217 RaceFoxx Pit Bike Endurance
  1. ViSdP

    André Noir
    (1er président EST eV)

Trophée d'Europe Trottinette

Challenge Scootentole – 10h de course à Magny-Cours, Nevers (F)

La dernière course longue distance de la saison s'est déroulée à Magny-Cours le week-end dernier. Scootentole invité à la course de 10 heures sur le 'PISTE CLUB', une piste de course de 2,53 km juste à côté de la célèbre piste GP. Comme les années précédentes, nous avons suiviProjet PAUL« - avec 40 autres équipes de course de toute l'Europe - leur invitation, car le titre de l'an dernier devait être défendu !

Malgré quelques turbulences à l'approche - dues au report des dates par l'organisateur et aux absences des pilotes pour cause de maladie - nous avons finalement réussi à gagner deux équipes de quatre pilotes chacune en classe SP1 ("Smallframe Proto") pour nommer :

Équipe 1 composé de Romain, Félix, Wolfi et Thomas est allé avec le 40 ch fort M200 V50 racer (#6) au départ,

Équipe 2 avec le Falc-PK (#176) avec environ 28 ch, piloté par Volker, Markus, Julia et Dennis, qui était aussi le patron et le mécanicien principal des deux équipes (ce qui devrait le pousser dans ses derniers retranchements). Mais depuis le début...

Après un long trajet et une courte nuit dans un mobil-home 10 personnes, disons "cosy", le samedi, veille de la course proprement dite, place à la mise en place, à l'entraînement et aux qualifications. Malheureusement, Peter n'a montré aucune pitié, encore et encore, il a coulé comme des seaux. Avec les positions 6 et 19 sur la grille après les qualifications et l'espoir de conditions plus sèches le lendemain, les choses se sont gâtées en début de soirée car le lendemain devait commencer tôt !

Heureusement, la journée de course a commencé beaucoup plus sèche que la veille, nous avons donc décidé de ne pas utiliser de pneus pluie. Et puis ça a enfin commencé ! Le coup de départ a été tiré à 8.45 h XNUMX. En slicks avec une route encore mouillée, Wolfi et Markus ont conduit avec confiance le premier relais. La piste s'est progressivement asséchée, ce qui a conduit à de meilleurs temps au tour - jusqu'à ce que la première course soit arrêtée après environ trois heures. Une grave chute d'un coureur d'une autre équipe a longtemps occupé l'équipe de secours, tous les coureurs étant coincés derrière la voiture de sécurité.

 

 

À ce stade, l'équipe 2 était de retour dans la surface avec son PK. Le moteur a calé lors du troisième relais. La cause a été rapidement trouvée : une perte massive de dents sur le pignon d'embrayage nous a donné une pause de quatre heures, pendant laquelle Dennis, Volker et Markus ont démonté le moteur pour rechercher les dents perdues. Je cite le voisin de fosse Robert : "Parfois tu es le chien et parfois tu es l'arbre"...

Pendant ce temps, la course avait repris de la vitesse - et notre Romain aussi : il a réalisé son nouveau meilleur temps au tour en 1.28.116:6:2 et donc le troisième meilleur temps au tour de toute la course. Partis de la position XNUMX, nous étions désormais en position XNUMX juste derrière « Vespa Italy Team » de Crimaz et devant « Superbordel Deluxe », nos partenaires de combat français de l'année dernière. Les Lambretta de Casa Performance et TD Customs étaient également aux premières loges pour une course passionnante !

Retombant à la 39e place, l'équipe 15 a commencé à se rattraper vers 2 heures. Bon, il ne peut être question d'une vraie course de rattrapage, mais au moins quelques tours ont pu être engrangés, car non seulement le moteur a tenu le coup, il a aussi a de nouveau fonctionné comme sur des roulettes. Les gars ont fait un excellent travail et n'ont pas lâché prise et c'est de cela qu'il s'agit au final !

Environ deux heures avant la fin de la course, l'équipe 1 a également été touchée.Après le patinage du carburateur, un roulement d'axe de piston défectueux nous a obligés à remplacer le moteur. Il y avait maintenant trop de tours entre nous et la très forte concurrence, qui continuait à se battre pour les premières places. Et même si une place sur le podium n'aurait pu être atteinte que si l'une des autres équipes abandonnait, la lutte s'est poursuivie jusqu'à ce que le drapeau à damier soit agité exactement 10 heures plus tard.

Au final, Project PAUL a obtenu la 1e place (Team 4) et la 1e place (Team 10) dans la classe SP2, soit les 7e et 33e places au général. Casa Performance a réalisé le meilleur temps au tour en 1.26.766, suivi de Vespa Italy Team (1.27.527) et Projekt Paul (1.28.116).

 

Nous félicitons tous les pilotes qui ont franchi la ligne d'arrivée et remercions chacun d'entre eux, en particulier l'organisateur Scootentole, qui a rendu possible ce week-end de course passionnant. Aussi nos sponsors, les Scooter Center, KR Automation, FalkR et Egig Performance, nous tenons à vous dire un ÉNORME MERCI, car ce n'est qu'avec vous que Project PAUL est ce qu'il est - une équipe d'amis à succès avec beaucoup de cœur pour le sport automobile !

placement-global

#vesparacing #scootercenter #KRautomation #falkR #EgigPerformance #Egig #Heitec

 

Résumé de course de la 4ème manche de l'EST 2022 à Juvaincourt du 03.09/04.09.2022/XNUMX au XNUMX/XNUMX/XNUMX

Après une pause estivale de six semaines, il est enfin temps pour le circuit de course de scooter de redémarrer
PitBikes des championnats EST. Cette fois, l'EST était invité à Juvaincourt – France. Le parcours avec un
La longueur de 1,3 km est particulièrement rapide et exigeante et appréciée de nombreux conducteurs. Et c'est ainsi qu'ils firent
plus de 100 partants en route vers la France. En vue du championnat, c'était désormais le
Engagez le mode attaque pour marquer des points précieux pour le score final.
Il y a eu un gros revers de la météo samedi. Après les premières averses de vendredi sur
a balayé la route, samedi est resté complètement pluvieux jusqu'à l'après-midi. Pas une bonne chance de bons
temps au tour. Les vrais coureurs ne peuvent pas jeter quelque chose comme ça hors piste. Malgré les conditions défavorables
il s'agissait d'obtenir une bonne position de départ dans le champ avant.
Les résultats du week-end par classe :

Classe 1 - Rookies par Scooter-Attack :

Haute tension à l'entame du départ des rookies. Hüskes dans une troisième place inhabituelle, l'a fait
lors de l'échauffement, il était clair qu'il voulait être au sommet. Didwissus en pole voulait aussi empêcher cela
comme Urban et Winterscheidt. Le premier vainqueur était Didwissus. Hüskes s'est frayé un chemin jusqu'à la deuxième place et s'est assis
pour attaquer Didwissus immédiatement. Avec beaucoup de puissance en excès, il a réussi cela avec confiance au deuxième tour.
Winterscheidt a essayé de suivre, mais était inférieur en termes de performances. Didwissus était de l'autre côté du champ
passé. La bataille pour la 3ème place était entre Klas et Groß. Au tour 8 devait
Abandonner Winterscheidt avec un défaut technique. Cela a placé Groß à la 2e place devant le souverain
conduire Husk. Hüskes s'est imposé facilement devant un Gross solide suivi de Klas.
Dans la deuxième course, Hüskes a de nouveau pris la tête du peloton. Urbain le suivit à peu de distance,
mais j'ai essayé de suivre. La distance entre grand et urbain était déjà beaucoup plus grande. Mais grand devait
faites également attention à l'arrière, car Ebeling et Piekatz rôdaient là pour votre chance. Pendant cette période sécurisée
Hüskes souverain son avance sur Urban. Le prochain défi consistait à doubler le dernier.
Hüskes et Urban l'ont parfaitement fait. Groß a eu beaucoup plus de problèmes et a dû placer Ebeling à la 3ème place
laisse-le passer. Son scooter allait de mieux en mieux. Ebeling a battu un record personnel après l'autre
Asphalte et urbain saisi. Hüskes s'impose facilement en premier devant Ebeling et Urban.

Journée classe 1 - Rookies par Scooter-Attack

1. #47 Sascha Huskes 50 points.
2. #265 Patrick Ebeling 33 points.
3. #636 René Groß 31 pts.

Classe 2 - SuperSport par Deutscher Bauservice

Dès le départ, Drath a dépassé Apostel et a mené le SuperSport. Triebs s'est battu avec Apostel
la deuxième place. Avec une vitesse excessive au tour 5 sur le départ-arrivée, les deux sont entrés dans le premier
Courbe. Triebs a légèrement freiné et a dû laisser partir Apostel et a également été concédé par De Wit.
Triebs avec une meilleure vitesse a immédiatement contré et a pu gagner à nouveau les deux pilotes au tour suivant
dépasser. Drath n'a pas réussi à augmenter son avance. Triebs a senti que quelque chose se passait et a mis Drath
pression négative. Une bataille à quatre super excitante s'est poursuivie. De Wit a pu dépasser Apostle et était déjà là
dans le sillage de Triebs et Drath. Tout le monde attendait une erreur. Drath s'est battu comme un lion. Encore
Triebs avait plus de puissance et ce qui avait été indiqué tout au long des tours s'est produit. Triebs a tiré le fil à l'intérieur
plus de. Il devait maintenant tenir De Wit sous contrôle. De Wit a conduit intelligemment et a attendu sa chance. De Wit est venu
mieux sorti du dernier virage avant le départ et l'arrivée que Drath. Tire à fatiguer, il est allé dans le premier virage. De Wit
l'intérieur était en tête et a pris une belle deuxième place. Triebs au sommet a pris de la valeur
Les points du championnat et la troisième place sont allés à Drath, qui s'est bien battu, mais les deux adversaires
a dû se rendre.
Apôtre a mené la deuxième course. Il a pu prendre une bonne distance devant Triebs et Drath
chasser. Apostle's Scooter, cependant, a perdu beaucoup par rapport à Triebs et Drath. Au tour 7 réussi
Triebs la manoeuvre de dépassement, mais immédiatement contrée par Apostel. Un tour plus tard, celui-ci devait
puis laissez partir Triebs et défendez sa deuxième place contre Drath. C'est allé dans un duel houleux
courbe après courbe. Apostle a pu compenser le manque de vitesse par de bonnes performances de conduite. De Wit
et Diabelez derrière eux n'avaient aucune chance de s'impliquer dans le duel. Les duels se sont poursuivis jusqu'à
De Wit chute au treizième tour. Il a lourdement chuté sur le départ-arrivée. La ligne de course s'est brisée
puis avorté la course au drapeau rouge pour s'occuper du pilote. Il n'y a pas eu de redémarrage depuis
la marque de distance de 75% a été atteinte au moment de la résiliation. Triebs est sorti vainqueur devant Apostel et Drath.

Classement jour classe 2 - SuperSport

1. #313 Marcel Triebs 50 points.
2. #32 Gabriel Apôtre 33 pts.
3. #93 Dustin-Miles Drath 32 pts.

Classe 3 - Expert par Scooter-Attack

Avec 13 partants, un peloton bien daté de pilotes a commencé. C'était à cause de la qualification pluvieuse
La composition de départ a été chamboulé. Schmitt a fait valoir ses droits dès le départ. Et il a regardé jusqu'à
À moitié presque comme s'il pouvait répondre à la demande. L'avantage sur le champ de chasse avec Schnell,
Giannasi et Brüggeshemkee étaient assez gros. Le peloton s'est apaisé au fur et à mesure de la course. Monaya
a dû abandonner la course tôt. Andersen a commencé à rattraper son retard. Parce qu'il
n'a pas établi de temps en qualifications, il a dû partir de l'arrière. Vous pourriez littéralement sentir la pression
il s'est fait. Les premiers tours Andersen est retenu par le peloton de pilotes. A partir du tour 8
il s'agissait de la lutte pour le sommet. L'avance de Schmitt, qu'il avait laborieusement extraite, a fondu hors de la courbe
Courbe. Ses pneus se sont dégradés massivement. Un combat à trois s'est développé derrière eux. Alors il était temps de retenir votre souffle
neuvième ronde. Nous sommes tous les trois entrés dans la courbe après le départ et l'arrivée. Fast s'affirme. Andersen a freiné
Giannasi sorti. Schmitt à l'avant a ressenti la pression de Schnell et Andersen. Tous deux sont devenus
toujours plus rapide. Une bataille à trois entre Schmitt, Schnelle et Andersen était à l'ordre du jour. À chaque tour, du début à la fin, il était temps de retenir son souffle. Il n'y avait pas d'air entre les pneus des trois pilotes. Schmitt ne pouvait pas
a défendu plus longtemps et a dû laisser passer Andersen. Il a obtenu un boost de vitesse supplémentaire et a fait
compétition aussi rapide. Il s'est battu courageusement pendant deux rounds. Puis Andersen a poignardé froidement. Après ça
Après un changement de position, Andersen a pu étendre son avance à l'avant. Swift en a essayé un autre
Mettre la pelle dessus et bang, c'est arrivé. Il est tombé juste avant le départ et l'arrivée, mais il a réussi à
conduire. En raison de la chute, Schnelle a dû s'aligner à nouveau à la 6e place. Super ennuyeux pour lui après
une grande course. Le bénéficiaire était Giannasi, qui a pris la troisième place derrière Schmitt et
Andersen a pu sécuriser.
La deuxième course a commencé par une surprise. Giannasi à la 1ère place, suivi de Lukas
se mettre au travail pour atteindre le sommet. Lukas avait utilisé intensivement le temps entre les courses pour
trouver des performances. Aux 3e et 4e places, Schmitt s'est battu avec Andersen, qui remontait le terrain
devait. Au 8e tour, il s'est frayé un chemin jusqu'à la 3e place. Schnell n'a pas pu égaler la performance de la première course
approche et mène à la 5e place. Andersen a continué de la manière habituelle et est également allé à Giannasi
plus de. C'est maintenant Lukas qui était visé, qui avait pris près de 2,5 secondes d'avance. De la
L'avance a fondu rapidement et il n'y avait qu'une seule direction pour Andersen - tout le chemin vers l'avant. Un absolument
performance fantastique du Danois. Et avec cela, Andersen était à nouveau champion du
European Scooter Trophy 2022 dans la classe expert. La deuxième place revient à Lukas. Giannasi était troisième.

Journée classe 3 - Expert par Scooter-Attack

1. #335 Stefan Andersen 50pts
2. #111 Andreas Lukas 33 points.
3. #33 Carsten Schmitt 33 points.

Classe 4 - Supramatique et BigBore

En classe 4, seuls deux pilotes ont commencé. Kazillas et Monaya. Kazillas malchanceux avait des techniques
Problèmes lors du pré-départ et raté le tour de formation et le warm-up. Cela signifiait pour lui derrière le
suivre le terrain. Monaya en profite et s'éloigne en tête, insaisissable.
Il ne faisait aucun doute que Monaya perdrait la victoire dans la deuxième course et c'est ainsi qu'il a conduit.
Souverain et inégalé devant Kazillas. Mais tomber n'était pas une option pour Monaya et il a donc conduit
sereinement vers sa deuxième victoire de la journée en classe 4.
Classe de jour 4 - Supramatic & BigBore
1. #12 Stéphane Monaya 50pts
2. #191 Georgios Kazilias 40 points.
Classe 5 - Stock PitBike par Scooter-Attack
Le champ de départ pour les pit bikes a été considérablement réduit en raison d'une chute. Néanmoins, il s'agissait de points importants pour
Le Championnat. Schweizer est allé directement au sommet et a de nouveau montré pourquoi il avait une grosse avance
Trophée Européen PitBike. Wolf a pris la deuxième place devant Hartmann. Resté avec le placement
également au cours des 15 prochains tours. Donc le premier podium était avec Schweizer, devant Wolf et Hartmann
fest.
La deuxième course a commencé comme la première course. Schweizer s'est assis avec presque 2 tours de mieux
temps au tour. Deuxième était Wolf devant Zanker. Que l'avance soit athlétique ou technique, cependant, devrait
être un cas pour l'acceptation technique. Schweizer a dû utiliser son véhicule après la première course
Soumettez une vérification de suivi pour voir si elle était conforme. Quelle que soit la situation, il y avait
sportif aucun changement au placement. Schweizer a gagné devant Wolf et Hartmann. Dans le
contrôle technique ultérieur, le feu vert a été donné. Le véhicule était conforme et la victoire
était due à Schweizer pour une excellente performance de conduite.

Journée classe 5 - PitBike Stock by Scooter-Attack

1. #54 Julien Schweizer 50 points.
2. #58 Sébastien Loup 40 pts.
3. #89 Benedikt Hartmann 32 points.

Klaisser 6 – GP ouvert

Les courses du GP Open ont été marquées par la nouvelle édition de la course longue distance. herbe et
Weißensee s'est battu pour la couronne de la course de 3 heures samedi. Weißensee a eu beaucoup de malchance là-bas
de la pluie qui tombe. Le point de départ des courses de sprint était différent. Bähr a dirigé le
Grille de départ en pole, devant l'herbe et le Weißensee. Au départ, l'ordre s'établit immédiatement. herbe
était le vainqueur du départ devant Weißensee. Les deux pilotes se sont disputés des tours. Cependant, l'herbe n'a rien fait
Des erreurs et à la fin a réussi à garder Weißensee sous contrôle, qui a fait une belle course. Derrière eux, Bähr s'est battu avec eux
Suisse. Gras a gagné devant Weißensee. Schweizer a roulé pneu contre pneu avec Bähr à travers la ligne d'arrivée.
Dans la deuxième course, le duel était entre l'herbe et les Suisses. Weißensee n'a eu aucune chance cette fois
participer au duel. Gras et Schweizer ont réalisé des temps très réguliers. Cependant, l'herbe ne laisse jamais personne
Doute que Schweizer ait eu une chance de le dépasser. Van Hof était quatrième, devant Bähr. herbe
était au final le rayonnant vainqueur du jour avec deux premières places souveraines. 

Classement du jour classe 6 - GP-Open

1. #222 Henning Gras 50 points.
2. #86 Florian Schweizer 33 pts.
3. #19 Lars Weissensee 33 points.

7e année - Débutants

Chez les débutants, plusieurs coureurs ont jeté leur dévolu sur la victoire. Illic avait déjà gâché le succès
les meilleures perspectives. Il devrait obtenir la concurrence de Fischer, qui pour la toute première fois a un officiel
course disputée. Illic et Gaidecke sont les premiers à passer devant. Le pêcheur rapide a rattrapé relativement vite
et s'asseoir à la tête du champ. Weiland n'a pas pu suivre la tête et a rétrogradé à la 5e place. 

TClasse d'âge Classe 7 – Débutants

1. #22 Dean Fischer 25 points
2. #186 Danny Illic 20 points
3. #268 Maik Gaidecka 16 points. 

Classe 8 Endurance & 9 Endurance Split

10 équipes ont participé à la course longue distance. Parmi les équipes, le ressenti était au vu de la
Prévisions météo mitigées. Les conditions de piste étaient bonnes au départ en raison de la sécheresse. Mais le
La pluie a donné une idée des perspectives du parcours. Les équipes ont donc fait avec différents
voter au départ. La pluie ne s'est pas fait attendre et a amené tout le peloton de départ
confus. Racefoxx sur pneus pluie avait les meilleures chances de gagner. A cause d'une mauvaise chute
avant le départ-arrivée, cependant, l'équipe a dû renoncer très tôt à ses ambitions. Xpear Factory s'est battu au sommet
et Puma bleu. Au milieu de la course, les deux équipes n'étaient séparées que par 1 tour. En Classe 9, AK Racing pilotait RDN
Course bien devant RND Racing Team. Les 20 dernières minutes étaient consacrées à tout. Bleu
Puma devant et Xpear Factory juste derrière. Le plomb fond tour après tour. Les deux se sont battus
farouchement pour la première place. Weißensee a dû laisser partir Xpear après un changement. Mais le
n'a pas baissé les bras et a tout de suite commencé à contre-attaquer. Couronné de succès. Et donc les 10 dernières minutes sont devenues extrêmement excitantes
dans une bonne et mouvementée course de 3h. Et pour que le drame soit encore top, il a commencé 5 minutes avant
Fin au milieu du duel à pleuvoir de tous les seaux. Les pilotes ont dû littéralement faire passer leurs véhicules
porter les courbes. L'herbe pour Xpear Factory est restée fraîche et juste derrière Blue Puma. C'était ça
Décision préliminaire prise dans une grande finale. 

TClasse d'âge Classe 8 Endurance

1. #233 AKA Racing RND Racing 129 tours
2. #265 RND Racing 121 tours
3. #101 Torsion du genou 101 tours
Classement jour classe 9 Endurance Split
1. #222 Xpear Factory 148 tours
2. #154 Bleu Puma 148 tours
3. #85 Pazzi Racing 138 tours

 


ViSdP

André Noir

La série de courses était invitée du 02 au 03.07.2022 juillet XNUMX Trophée d'Europe Trottinette et Trophée Européen de Pit Bike à l'Anneau du Harz. La troisième manche était sur le point d'influencer de manière significative le classement du championnat précédent en vue de la seconde moitié de la saison 2022. Les champs de départ étaient également bien remplis sur le Harz Ring et les conditions pour un week-end passionnant étaient parfaites.

Course Classe 1 - Rookies par Scooter-Attack

Avec 30 partants, la classe la plus fréquentée depuis le début. Hüskes a pu gagner le départ devant Winterscheidt. Hermann a dû renoncer à la pole des qualifications et s'est retrouvé à la 4ème place. Buschsieweke s'est frayé un chemin jusqu'à la 3e place au tour 2. Hermann a continué à se faire dépasser et n'a pas pu suivre la vitesse des qualifications. Le trio de Hüskes, Winterscheidt et Buschsieweke s'est éloigné du reste du peloton. Hüskes ne pouvait s'arracher au champ des poursuivants. Buschsieweke et Winterscheidt se sont battus loyalement et durement. Buschsieweke était presque terminé. Winterscheidt l'a intelligemment fermé. En raison du tour précoce, Buschsieweke a dû légèrement abandonner sa position d'attaque. Pourtant, il s'y est tenu. Pour cela, Winterscheidt se rapproche de plus en plus de Hüskes. En fin de compte, ce que voulait Winterscheidt était trop. Il est tombé. Buschsieweke devrait également être victime d'un nouveau tour. En essayant de faire un tour dans le champ intérieur, il a malheureusement été contraint de chuter car la personne à dépasser a roulé dans sa voie. Au final, Hüskes a gagné facilement car il a gardé son sang-froid. Buschsieweke est arrivé deuxième. En troisième position, Ebeling profite des chutes des autres coureurs.

Gâchis au départ de la deuxième course. Plusieurs participants ne sont pas arrivés à temps pour l'heure de départ et ont dû dégager le terrain par derrière. Hüskes a également remporté le départ de loin dans la deuxième course. Winterscheidt sur deux. Buschsieweke sur trois. Assez tôt, Buschsieweke a été rattrapé par Ebeling, qui a pris la troisième place. Ebeling mettait de plus en plus la pression sur Winterscheidt et réduisait l'écart entre les deux adversaires. Dès le 8e tour, Winterscheidt parvient à maximiser à nouveau son avance. Au sommet, rien ne semblait brûler pour Hüskes. Il devait juste tourner en toute sécurité. Et il l'a fait, obtenant sa deuxième victoire dans la deuxième course. Il est suivi par Ebeling devant Winterscheid. 

Classement quotidien 3ère manche Harz-Ring 2022 Class 1 Rookies by Scooter-Attack :

  1. #47 Sascha Huskes 50 pts.
  2. #265 Patrick Ebeling 32 points.
  3. #120 André Buschsieweke 31 pts.

Classe de course 2 - SuperSport de Deutscher Bauservice

Le vainqueur du départ de la première course était Apostel. Triebs s'est retrouvé troisième derrière Diabelez. Triebs ne voulait pas se contenter de cela, cependant, et est passé en mode attaque. Avec succès, il a pu se frayer un chemin jusqu'à la deuxième place derrière Laugesen. Laugesen était nettement plus rapide à partir du 4e tour et a pu dépasser Triebs. Cela a ouvert l'attaque contre Apostle. Peu de temps avant de sortir des stands, Laugesen a pu passer à l'intérieur avec une belle manœuvre de conduite et une vitesse excessive. Laugesen a rapidement pris de la distance avec Apostel et Triebs. Triebs a remarqué qu'il se passait encore quelque chose contre Apostel et s'est progressivement frayé un chemin dans une position d'attaque. Dans le S, Triebs fait preuve de courage et grignote des apôtres. La première course était donc fixée. Laugesen s'impose devant Triebs et Apostel

Au départ de la deuxième course, Triebs a pris la tête du peloton. Laugesen était juste derrière lui au bord. Laugesen avait un peu plus de vitesse et il semblait que ce n'était qu'un jeu de temps jusqu'à ce qu'il dépasse Triebs. Entre-temps, Apostel a dû se retirer en raison d'un défaut technique. La troisième place a été très disputée : Merla, Diabelez et Larsen se sont battus avec acharnement et ont marqué des points importants. D'abord Depta avait l'avantage, mais a ensuite été concédé par Larsen. Diabelez a également réussi à ralentir Depta après le départ et l'arrivée. Triebs a tenu Laugesen tour après tour. Cela lui convenait mieux au départ et à l'arrivée. À la fin, le compteur magique manquait. Les meilleures performances absolues des deux pilotes. Dans l'avant-dernier tour, Laugesen a réussi à prendre le tour décisif et à freiner Triebs équitablement à l'intérieur de la courbe. Triebs a alors un peu sous-freiné et Laugesen avait la victoire en poche. Pourtant, une belle performance des deux pilotes. La troisième place est revenue à Diabelez, qui entre-temps a également attrapé Larsen.

Classement du jour 3ère manche Harz-Ring 2022 classe 2 SuperSport :

  1. #74 Jeppe Laugesen 50 points.
  2. #313 Marcel Triebs 40 points.
  3. #167 Niklas Diabelz 29 points.

Classe de course 3 - Expert par Scooter-Attack

Départ de rêve du maître de l'expert Andersen. Il est allé droit devant et a dominé le terrain. Rapid n'a pas eu la chance de rester à l'écoute. Il a dû traiter directement avec Kovac, qui voulait plus que la 3e place. Schnell a fait une bonne course et s'est battu dur contre un Kovac de plus en plus rapide. Les deux pilotes ont dû prendre beaucoup de risques. Dans l'avant-dernier tour, nous nous sommes lancés dans la lutte sauvage pour les positions. Kovac a griffé rapidement. Il a immédiatement contre-attaqué et l'a très bien fait et a pu assurer la deuxième place dans le dernier tour.

Dans la deuxième course, Andersen a également mieux commencé que tout le peloton. Kovac a pu s'emparer de la deuxième place. Il a essayé de suivre Andersen. Derrière était Schnell devant Schmitt. Malheureusement, Kovac a dû abandonner prématurément à cause d'un problème technique, il n'y avait donc plus de danger sérieux pour Andersen au sommet. Bien que Schnell ait tout donné, il ne pouvait plus devenir dangereux pour lui. La troisième place de la deuxième course revient à Schmitt.

Classement journalier 3ère manche Harz-Ring 2022 classe 3 - Expert by Scooter-Attack

  1. #335 Stefan Andersen 50pts
  2. #19 Dustin Swift 40pts
  3. #111 Andreas Lukas 26 points.

Classe de course 4 : Supramatic

En classe 4, il y avait peu de concurrence au départ. Zehe a remporté la première course devant Gronow. Les deux adversaires renoncent à un départ dans la deuxième manche.

Classement journalier 3e manche Harz-Ring 2022 Classe 4 - Supramatic

  1. #335 Stefan Andersen 50pts
  2. #19 Dustin Swift 40pts
  3. #111 Andreas Lukas 26 points.

Crosse Pitbike Race Class 5 par Scooter-Attack

Dans les pit bikes, Schweizer s'est éloigné dès le départ. Le pilote, qui est également en tête du championnat, a su se distinguer à plusieurs reprises avec une très bonne vitesse et une belle performance. Wittwer a tout donné à la deuxième place. Mais la machine de Schweitzer a explosé comme un éclair. Néanmoins, Wittwer s'est battu pour empêcher l'écart de se creuser. Rademacher et Wolf se sont battus pour la troisième place. Il a eu des problèmes de moteur pendant une courte période et a donc dû redémarrer son véhicule et a perdu beaucoup de temps pour pouvoir encore participer à la lutte pour la troisième place. Rademacher était d'autant plus heureux de sa troisième place.

Dans la deuxième course PitBike, Schweizer a repris la tête après le départ. Wittwer et Fritzsch derrière à la poursuite des points. Schweizer a conduit sa propre course, en toute sécurité. Wittwer n'a eu qu'à maintenir le rythme pour survivre face à Fritzsch. Wolf et Rademacher ont pris la quatrième place. Le champ de chasse autour de Jostkleigrewe, Nabbefeld, Zanker et Hartmann a offert deux ou quatre batailles passionnantes. Cependant, Jostkleigrewe a dû abandonner en raison d'un défaut technique après s'être imposé avec succès sur le terrain. Au final, Schweizer reste dans sa position habituelle devant Wittwer et Fritzsch.

Classement du jour 3ère manche Harz-Ring 2022 classe 5 - Pitbike Stock

  1. #54 Julien Schweizer 50 pts.
  2. #112 Jonas Wittwer 40 points.
  3. #217 Nikita Radermacher 27 points.

Classe de course 6 - GP Open

Le meilleur pilote absolu en termes de style de conduite et de temps au tour vient d'Espagne ce week-end. Bartheld a commencé comme starter invité dans le GP Open et a surclassé tout le peloton. Le style de conduite est un véritable régal pour les yeux. Et il n'était donc pas surprenant que Bartheld mène le K6. Grass était deuxième, suivi de Krzyszto. Bartheld a conduit la victoire avec confiance jusqu'à l'arrivée devant l'herbe. Krzystzto est arrivé troisième.

La deuxième course a commencé juste au moment où la première s'est terminée. Au moins pour Bartheld au sommet. Ce tir à nouveau sur le circuit du Harz laisse peu de chance aux poursuivants Gras et Schweizer. Gras a dû se battre beaucoup plus fort dans la deuxième course contre un Suisse tout aussi fort, qui visait la deuxième place. Schweizer a essayé plusieurs fois après le départ et l'arrivée de passer avec une vitesse excessive. Herbe toujours fermée intelligemment. Finalement c'est resté dans l'ordre. Bartheld s'impose devant Gras et Schweizer

Classement journalier 3ère manche Harz-Ring 2022 classe 6 - GP Open

  1. #13 Allesandro Bartheld 50 points.
  2. #222 Herbe de Henning 40 points.
  3. #86 Florian Schweitzer 29 pts.

Course Classe 7 - Débutant

Gaidecka à l'avant s'est démarqué du reste du peloton. Weiland sur deux avait toujours les meilleures chances. Mais derrière eux se trouvait une grande bataille à trois entre Kruger sur le PitBike et Kalms et Wojciechowski. Le petit Kruger s'est bien battu sur le pit bike et a pris le dessus sur les scooters. Wojciechowski a réussi à dépasser Kalm à mi-course. Au final, Gaidecka s'impose sans encombre devant Weiland et Kruger.

Classement journalier 3e manche Harz-Ring 2022 classe 7 - débutant

  1. #268 Michael Gaidecka 25 points.
  2. #333 Tilo Weiland 20 points.
  3. # 132 Jonas Kruger 16 points

Course Classe 8 & 9 - Endurance & Endurance Split

Au total, 18 équipes se sont inscrites pour la longue distance de trois heures. Ce fut une grande course avec de nombreuses batailles passionnantes au tour. Le peloton de tête Xpear, Racefoxx, les coiffeurs d'AKA, Streetlights et AK Racing RND étaient tous proches dans les deux tours jusqu'à la mi-course. Au fur et à mesure que le jeu progressait, XPear est devenu plus fort et a pu obtenir une avance sûre pour toutes les éventualités. L'équipe RACEFOXX a réalisé une très belle deuxième place. C'était beaucoup plus excitant dans la catégorie Endurance, les trois premières équipes étaient très proches les unes des autres et un seul arrêt aurait produit une décision différente. L'équipe gagnante est venue de Barbers by AKA Racing.

Classement journalier 3e manche Harz-Ring 2022 Classe 8 - Endurance

  1. #262 Barbiers par AKA Racing 177 tours
  2. #196 Lampadaires RD Lukas RT 175 tours
  3. #233 AK Racing RND Racing 175 tours

Classement journalier 3e manche Harz-Ring 2022 Classe 9 - Endurance

  1. #86 XPearFactory 180 tours
  2. #217 RACEFOXX Pitbike Endurance 176 tours
  3. #888 Team Bumblebee 159 tours

Tous les résultats des courses ainsi que le classement du championnat sont ci-dessous https://www.europeanscootertrophy.de/ergebnisse/ disponible.

Les gagnants

ViSdP

André Noir

(1er président EST eV)

Afin que nous puissions avoir un aperçu des participants à un stade précoce, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir vous nommer en ligne dès que possible. Vous y trouverez également toutes les informations sur la réglementation, etc.

https://www.do-mc.de/roller-form/rollerrennen.html

rabais spectateur

Scannez simplement le code QR et vous le recevrez 5 Eur Remise avec le code promotionnel : début2022

NEWSLETTER

programme-cadre

La première manche de 2022 sur le circuit du Grand Prix du Ring est le premier week-end de juillet. Cette fois avec encore plus de temps de trajet et un programme de soutien coloré.

En plus d'autres séries de courses passionnantes telles que les side-cars et IG Königsklasse devrait enfin Spectateurs à nouveau autorisés être. Nous installons une petite ville de tentes dans le paddock et attendons avec impatience une joyeuse rencontre et un échange animé entre pilotes et visiteurs.

âge minimum

Nous avons ajusté la réglementation. L'âge minimum est maintenant Année 14. Allez donc à l'atelier et construisez un coureur pour les enfants...

Voici les données:

Ouvert à tous les scooters jusqu'à 13 pouces.
Date: 01.-02.07.2022 (arrivée le 30.06.2022 au soir)
Itinéraire: Piste du Grand Prix du Nürburgring (5,2km)
temps de conduite: 135 minutes (3x formation, 1x qualification, 1 GLP)
Frais: 299€ plus 19€ Race Card DMSB

DMC Scooter Center Coupe 1ère-2ème juillet 2022

Salut à tous,

ça se passe dans Scooter Center Coupe au Nürburgring.
Le première manche 2022 sur le circuit du Grand Prix du Ring est le premier week-end de juillet. Cette fois avec encore plus de temps de trajet et un programme de soutien coloré.

En plus d'autres séries de courses passionnantes telles que les side-cars et IG Königsklasse, les spectateurs devraient enfin être à nouveau autorisés. Nous installons une petite ville de tentes dans le paddock et attendons avec impatience une joyeuse rencontre et un échange animé entre pilotes et visiteurs.

La réglementation reste inchangée et est ouverte à tous les scooters jusqu'à 13 pouces.

Voici les données:

Date: 01-02.07.2022/XNUMX/XNUMX (Arrivée le 30.06.2022/XNUMX/XNUMX au soir)

Itinéraire: Piste du Grand Prix du Nürburgring (5,2km)

temps de conduite: 135 minutes (3x formation, 1x qualification, 1 BPL)

Frais: 299€ plus 19€ Race Card DMSB

Afin que nous puissions avoir un aperçu des participants à un stade précoce, je vous serais reconnaissant de bien vouloir vous nommer en ligne dès que possible. Vous y trouverez également toutes les informations sur la réglementation, etc.

https://www.do-mc.de/roller-form/rollerrennen.html

je mettrai à jour sur Facebook poster régulièrement.

Je te verrai sur le ring.

Stefan
DMC
Dortmund Motorsport Club eV

Vidéo SC Cup au Nürburgring 2021

Finale de la saison ESC 2021 Harzring Aschersleben

Finale de la saison European Scooter Challenge 2021 au Harzring

Le samedi 25.09.2021 septembre XNUMX le Automatisation KR à Finale de la saison ESC 2021 au Harzring à Aschersleben.

La journée de formation

Le jour de l'entraînement (vendredi), lorsque le ciel était couvert de 10h à 18h, vous pouviez garder le genou au sol, découvrir le parcours et améliorer votre propre temps au tour.

Le jour de la course

Lorsqu'il s'est levé samedi matin, le soleil brillait à l'horizon et devrait donc être un événement sec par rapport à l'année dernière (averses toute la journée).

Les essais libres ont commencé en premier et ont permis aux cinq classes de s'acclimater. Dans les classes « taille unique », qui se composent de deux Smallframe- et une Largeframe-Passe de classe, les scooters doivent être équipés de composants de moteur uniformes pour permettre les mêmes conditions et des duels passionnants que possible.

En qualification le Français volant Romain a remporté la pole du K1 devant Valentino. Robert a remporté le K4 devant Achim.

En K5, Félix remporte les qualifications devant Thomas. Dans le K3 Christian devant Marco et dans le K6 Timo devant Roman.

Après le déjeuner, il était clair que ce serait un après-midi passionnant.

Tout a commencé avec la course des K5 (unité de classe 133ccm Polini)dans lequel la décision de ce à quoi ressemblerait le podium du championnat était toujours en suspens. Felix avait déjà 62 points d'avance sur Thomas dans la première course, qui était à nouveau suivi de près par Markus et Igor. Si Félix échoue, Thomas pourrait encore devenir champion et Igor, la troisième place devant Markus. C'est donc parti pour la première course. Igor a pu remonter à la première place après le départ et a mené le peloton pendant les deux premiers tours jusqu'à ce que Félix prenne la tête avec une manœuvre de dépassement serrée à la fin de la ligne droite départ-arrivée et n'abandonne pas jusqu'à la fin. Le deuxième était Thomas et le troisième Igor.

 

C'était particulièrement excitant à nouveau dans le grand Smallframe-Unité de classe, le K4qui a été lancé avec le K1.

La K1 et K4 Les pilotes ont offert une course passionnante qui s'est malheureusement terminée par un highsider pour Romain et la course a dû être arrêtée en conséquence. Après le redémarrage, Ulf a pu s'imposer et ainsi remporter également la journée pour le K1. En K4, Robert a été le premier à franchir la ligne d'arrivée à chaque descente, rendant sa victoire du jour parfaite.

En guise de conclusion a suivi une Course d'endurance de 45 minutesqui seulement Véhicules K5 ont été autorisés à être utilisés, et deux pilotes chacun ont été tirés au sort en binôme. Le pilote peut être changé après 15 minutes. Au total, 12 pilotes ont pris le départ, dont certains des duels captivants. Robert a réussi à réaliser le meilleur tour en K5 de la journée avec un 1,02.634 dans une palpitante bataille à trois (Robert, Valentino, Felix). Cette nouvelle édition a finalement été remportée par l'équipe Valentino et Kuba.

Évaluation quotidienne :

K1: 1. Ulf K. 2. Valentino R. 3. Romain B.

K3: 1. Marco A. 2. Toni F. 3. Christian G.

K4: 1. Robert L. 2. Thomas B. 3. Achim W.

K5: 1. Thomas L. 2. Igor K. 3. Markus M.

K6: 1. Timo D. 2. Markus B. 3. Roman K.

Le meilleur de tous les K5 Endurance: Valentino R. et Kuba G.

Tour de course le plus rapide : Robert L. 59.269 sec.

Les nouveaux conducteurs sont toujours les bienvenus !

L'ESC a accueilli quatre nouveaux partants ce week-end. Les nouveaux venus ont été chaleureusement accueillis dans le groupe de pilotes et, comme tout nouveau participant à l'ESC, ont été exonérés du droit d'engagement lors de leur première course.

Qui maintenant envie Course de scooter de changement de vitesse a reçu toutes les informations relatives à l'inscription sous www.eurochalenge.de

Merci à tous les assistants et organisateurs, ainsi qu'à Scooter Center pour le soutien.

À l'année prochaine!

Merci beaucoup pour les photos de Bengt Lange.

Moteur scooter scooter racing Mangy Cours

Défi Scootenthole

Project Paul aux 10 heures de Magny-Cours

Enfin, il était encore temps ! Après ce qui a semblé être une éternité, au cours de laquelle diverses courses de longue distance ont dû être annulées, le chargé Équipe Scootenthole du 12 septembre au Course de 10 heures vers Magny-Cours une. Pleins d'impatience, nous avons suivi de Projet Paul - en plus d'une trentaine d'autres équipes - leur appel.

Beaucoup de temps s'est écoulé depuis la dernière course, du temps que le patron de l'équipe Dennis n'a pas perdu. Alors il se consacra - avec grand soutien de Scooter Center - la construction d'un tout nouveau scooter de course, le sixième Paul depuis la formation de l'équipe en 2015. L'ancien PLC-Racer, un V50, avec lequel Andy avait déjà débuté dans l'ESC depuis des années, a servi de base. Démonté en ses parties individuelles, le scooter a été reconstruit à partir de zéro et équipé de beaucoup de puissance. Après une journée d'essais sur banc d'essai, Paul numéro 6 avec le numéro 6 de départ était prêt pour sa course en France.

 

Le samedi, veille de la course, il y avait beaucoup de choses au programme. En plus de la construction du stand et de la réception technique, les derniers réglages ont dû être effectués lors des runs d'entraînement avant les qualifications, au cours desquelles nous nous sommes effectivement retrouvés à la première place - le test était réussi, la course pouvait venir !

10 heures passionnantes à Magny-Cours

Le réveil a sonné tôt dimanche matin. Plus la course se rapprochait, plus le trac augmentait - pas seulement parmi les pilotes, il infecte tout simplement tout le monde. Alors en route pour la piste, que Paul s'est réveillée et Félix a mis dans le break. Tout s'est bien passé jusqu'à ce point. Une dizaine de minutes avant le départ - nous étions déjà en position - nous avons remarqué avec Paul qu'il « se laissait faire »... Sans réfléchir longtemps et perdre un temps inutile, nous sommes rentrés au stand. La raison a pu être trouvée rapidement : une vis sur le carter d'embrayage n'était pas bien serrée. Heureusement, ce n'est pas grave, les dix minutes restantes avant le début n'ont pas suffi à régler le problème. Le départ a donc eu lieu sans Paul, qui n'a repris la chasse qu'un demi-tour plus tard avec Félix. Partant après partant, les deux ont commencé à remonter le terrain par derrière. Arrivés à la position 17, la malchance nous a de nouveau rattrapés lorsque la plaque à membrane a volé autour de nos oreilles. Le séjour associé aux stands nous a coûté six places, nous avons donc repris la chasse depuis la 23e place.

Arrivé à la 14e place, le carburateur en caoutchouc a pensé que ce serait le bon moment pour rendre le numéro un peu plus excitant et s'est spontanément séparé du carburateur. Le pilote Andreas a été contraint de pousser Paul hors de la piste dans la fosse déjà familière. Equipé d'une pince supplémentaire, il est reparti dans la course pour rattraper les places perdues. Et cette fois ça devrait marcher ! Équipe par équipe et tour par tour, Andreas, Felix, Thomas, Andy et Wolfi ont gravi les échelons jusqu'à Lieu 1! Pendant l'heure et demie restante, nous n'avons eu qu'à la défendre, ce qui n'était pas une tâche facile, car nous n'avons rien reçu gratuitement de l'équipe de France « Superbordel ». Les pilotes, eux aussi très forts, se sont toujours rapprochés de nous avec leur PK rapide. Maintenant, ne faites pas d'erreur...

Le dernier changement de pilote (prévu) a eu lieu 40 minutes avant la ligne d'arrivée. Andy a pu conserver sa position, et Andreas a commencé le dernier relais lorsque le feu rouge s'est allumé moins de dix minutes plus tard. Fin de la course. Tous les pilotes des stands. Mais où était Andreas ? L'ambulance et la voiture de service ont sprinté sur la piste vers une partie qui n'était pas visible depuis les stands. Les minutes passèrent, gonflées comme du chewing-gum. L'ambulance a d'abord quitté la route et s'est rendue directement à la salle de fournitures médicales, suivie par la voiture de service chargée de notre numéro 6. Nos cœurs se sont arrêtés un instant. Une partie de l'équipe a immédiatement couru pour s'enquérir d'Andreas, les autres ont couru vers la voiture de service. Andy avait toujours son break et a attrapé son casque pendant que Dennis, Thomas et Felix Paul vérifiaient et repartaient. Les pilotes des autres équipes étaient juste à côté de nous dans la position de départ et attendaient d'être à nouveau relâchés sur la piste. Andy s'est aligné, ça pourrait continuer ! Nous étions toujours en tête avec un bon écart de deux tours, et Andy a franchi la ligne d'arrivée avec Paul en première place après une dizaine d'heures éprouvantes pour les nerfs !

Avec la cérémonie de remise des prix, cela a été bénéfique pour le projet Paul jusqu'à présent week-end de course le plus excitant une fin heureuse, car Andreas a pu participer - malgré de fortes douleurs à l'épaule - et recevoir son propre trophée : avec un temps de Il a le tour le plus rapide en 1.29.3 minutes brûlé dans l'asphalte !

 

Alimenté par Scooter Center

Nous remercions le Scooter Center, qui nous soutient à tout moment avec la fourniture de pièces détachées, ainsi que nos supporters KR Automation, Egig Performance et FalkR, sans qui la construction d'un tel véhicule n'aurait pas été possible sans plus tarder. Nous remercions également l'organisateur, qui a réalisé ce grand événement malgré des circonstances défavorables, et bien sûr toutes les autres équipes pour une course juste ! C'est toujours un grand honneur pour nous de pouvoir partager cette passion avec des amis. Merci beaucoup pour cela!

 

Résultats_Magny-Cours_2021

Scooter Center Coupe du Nürburgring 2021

Coupe SC au Nürburgring

2ème manche Scooter Center Coupe le 26 septembre 2021

Scooter Center Cup Nürburgring septembre 2021 – Courses de scooters au Nürburgring

Fidèle à la devise "Le plaisir est au premier plan"A eu lieu le week-end dernier dans le cadre du championnat allemand d'endurance du Dortmund Motorcycle Club Scooter Center Coupe à la place. 42 participants avaient annoncé à l'avance prendre part à l'entraînement de régularité pour scooters sur la piste du Grand Prix du Nürburgring. Le peloton de départ était très mitigé, car il n'y avait aucune restriction en termes de marque et d'année de construction. Ils ont commencé ensemble, la notation s'est déroulée en deux classes (divisées en scooters à changement de vitesse et automatiques).

 

 

De l' Lambretta à partir de 1954 sur le Vespa classique jusqu'à la scooter automatique moderne, De sept à plus de 50 ch et des débutants aux professionnels, tout était représenté. Tout le monde est autorisé à participer, et c'est exactement ce qui rend cette coupe si attrayante - la grande variété de pilotes et de scooters qui ne se gênent pas sur la grande et large piste. De plus, il existe des réglementations qui ne réglementent que les aspects de sécurité et laissent par ailleurs toute liberté. Ouvert aux anciens et aux jeunes scooters automatiques. L'événement parfait pour tous ceux qui veulent goûter à la course et faire quelques tours sur la piste. Notre Maryzabel a profité de cette opportunité et est entrée dans la course avec son PX « Platónika ». Elle partagera son expérience avec vous dans un deuxième rapport.

 

 

Vous pouvez vous inscrire la veille à partir de 18h et présenter votre véhicule au contrôle technique. Un avantage, car tout le monde n'a pas passé ce test d'emblée (le problème était souvent le volume excessif, qui selon la réglementation ne pouvait pas dépasser 98 dB), car cela permettait de réparer les défauts en toute tranquillité et de reverrouiller le véhicule le lendemain présent.

 

 

Le jour de la course, il y a eu un total de quatre runs, deux séances d'entraînement de 20 minutes chacune, une qualification et enfin la course proprement dite, le Course de régularité, au cours de laquelle 35 minutes pouvaient être conduites. La piste était encore un peu humide à cause de la pluie nocturne lors de la première manche, mais elle l'était déjà lors de la deuxième séance d'essais. bien allumé le gaz! un Très amusant pour tout le mondeà qui nous avons parlé. À la fin de la journée, il y avait quelques pannes techniquesmais pas de chute, tout le monde est arrivé sain et sauf à la ligne d'arrivée après la dernière manche.

Nous espérons que les dernières restrictions dues au Corona ne s'appliqueront plus l'année prochaine et que nous pourrons recommencer devant public !

Résultats de la course d'uniformité :

Classe 1 (switch scooter)
1ère place : Karsten Rehn (total diff. 0.173 sec.)
2e place : Stefan Menke (total diff. 0.247 sec.)
3e place : Andy Reid (total diff. 0.491 sec.)

Classe 2 (trottinette automatique)
1ère place : Hans-Werner Both (différence totale 0.011 sec.)
2e place : Christian Liebig (diff. total 0.024 sec.)
3ème place : Federico Vanore (total diff. 0.337 sec.)

Résultats détaillés

Record du monde de vitesse Lambretta à 100 mph Bonneville

Chasser les records avec le Lambretta sur la pente salée

Notre client américain Todd Rogers est parti avec sa 225 Lambretta à la chasse aux records à Bonneville.

Vous souvenez-vous du film « With Heart and Hand » avec Anthony Hopkins ? Burt Munro (Anthony Hopkins) se rend à Bonneville avec son Indian Scout pour participer à la course annuelle à grande vitesse sur les Utah Salt Flats. Un de mes films préférés, ci-dessous vous pouvez trouver un teaser pour le film.

 

Todd Rogers Lambretta Club États-Unis

Notre client Todd Rogers est donc parti pour l'Utah avec sa Lambretta Monde de la vitesse fabriqué. Ici à Bonneville, il veut établir un record avec sa Lambretta sur la pente salée.

Todd Rogers du Lambretta Club USA avec sa Lambretta

 

Les bons pneus

Lors des préparatifs de la tentative de record, il y a eu des problèmes avec les pneus. Todd a déjà utilisé des pneus avec une approbation «P» sur sa Lambretta.
Cependant, P ne correspond qu'à 93 mph ou 150 km/h et avec ces pneus il n'aurait pas reçu l'homologation pour une tentative de record officiel à plus de 100 mph.

Choisir le pneu parfait était alors relativement facile, après tout, les nôtres sont à nous pneus bgm PRO SPORT, les seuls pneus 10 x 3.50 avec un Homologation de 180km/h ou 112 mph! De plus, Todd ne voulait s'exposer à aucun risque et s'est donc appuyé sur le bgm PRO  Pneus de qualité MADE IN GERMANY.

Index de vitesse

 

 

World of Speed ​​le film pour une tentative de record

Pneus Lambretta 100mph le plus rapide à 162 km / h à Bonneville Utah / USA Pneus bgm PRO Sport

Le record des 100 mph à Bonneville avec la Lambretta

Todd a conduit sa 225 Lambretta (pas un Streamliner !!), un très impressionnant 100,4203 mph, ce qui correspond à environ 162 km/h. Todd détient le record de la Lambretta la plus rapide à Bonneville !

Félicitations de tous Scooter Center & bgm - équipe !

 

 

Avec coeur et main Remorque Bonneville

Avec cœur et main (The World Fastest Indian) Record de vitesse 2007 Bonneville

 

 

 

Course de scooter EST Scooterracing Wittgenborn 2021

Compte-rendu de la 2ème manche de l'EST 2021 sur le Vogelbergsring les 21-22.08.2021 août XNUMX

Enfin à nouveau l'European Scooter Trophy course de scooters - scooters à moteur - le sport automobile à son meilleur ! Cette Scooter Center est heureux de soutenir ces grands événements EST. Après le départ sur le Harz-Ring, après la trêve estivale, c'était l'heure de la chasse aux points Vogelbergsring à Wittgenborn. L'appel pour la 2e manche était formidable. Des champs de départ complets dans les classes promettaient un excellent week-end de course. Le développement en Classe 7 - Débutants a été particulièrement gratifiant. Après un démarrage quelque peu hésitant, la popularité à Wittgenborn avec 19 partants a dépassé toutes les attentes. La classe 6 GP-Open était également la deuxième plus grande classe à Wittgenborn avec 25 partants. Dans l'ensemble, nous avons pu fermer Participants 150 être enregistré dans toutes les classes. Par conséquent, le calendrier a été épuisé jusqu'à la dernière minute. Les conditions du samedi étaient parfaites. L'asphalte fraîchement asphalté offrait les meilleures conditions avec un soleil de 25 degrés.

Photos de la course :

 

Les résultats du week-end de course par classe :

Classe 1 - Rookies SA :

Avec 39 partants, la classe supérieure absolue de l'alignement. Une fois que le programme avait prévu deux classes, il était possible de passer à une classe après la qualification, car tous les scooters ne fonctionnaient pas sans problème. Norman Neufang et Sascha Hüskes se sont éloignés du peloton en qualifications. Un écart de plus d'une demi-seconde avec le reste du peloton a montré les différences de performances.

Hüskes a remporté le départ de la première course. Neufang derrière. Janz a perdu la majeure partie du terrain au départ. Cependant, Hüskes a raté sa chance de remporter une victoire nette après une chute du début à la fin. Le duo de tête avait beaucoup à faire pour se frayer un chemin à travers le peloton de départ complet. En fin de compte, Neufang a dû admettre sa défaite, qui a finalement été le vainqueur rayonnant de la première course. Kevin Kugel a atterri à la troisième place avec un écart clair, suivi de Fränkle et Heidemann.

Excitation au départ de la deuxième course. Trois partants étaient trop tard au pré-départ et ont dû prendre le départ de la deuxième course par derrière. Le vainqueur était Neufang devant Hüskes. Tous deux ont su se démarquer du terrain. Derrière elle, une bataille à trois faisait rage entre le fil, la sphère et Buschsieweke. Janz, qui a dû partir par derrière, a commencé une bonne course pour rattraper son retard. Le trio de tête avec Neufang, Hüskes et Draht a dû travailler dur pour ne pas commettre d'erreur au moment de les doubler. Les concurrents n'attendaient que votre chance de dépasser votre adversaire. Neufang est resté calme et n'a montré aucun nerf et a remporté la victoire dans la deuxième course. La 2e place revient à Drath et Hüskes suit à la 3e place.

Cours de jour 1 - Rookies SA

  1. # 281 normes Neufang 45 pts.
  2. # 93 Dustin-Miles Drath 45 pts.
  3. # 23 Kevin Kugel 29 points.

Classe 2 - SuperSport

Dans SupertSport, Sperling a voulu savoir. Comme toujours bien préparé, il a signé le meilleur temps de sa classe à Wittgenborn. Il a relégué Triebs à la deuxième place avec un écart de deux dixièmes. Tout était juste derrière.

Le départ de la course s'est déroulé comme prévu pour le sommet. Au milieu de terrain, Moutschka et Richter se sont heurtés au début du virage 2, mais ont pu se relever et continuer. Sperling a mené une course absolument inégalée. Une grande vitesse, une tête froide et un peloton de poursuivants nettement plus lent l'ont catapulté vers la victoire. Cependant, les autres places sur le podium n'étaient pas si inégalées. Triebs, Thönnern et tout ne se sont rien donné. Pneu sur pneu, les trois ont fait une belle course. Au final, Triebs l'a emporté sur Thönnern et Schiller.

Cela ne devrait pas être aussi facile pour Sperling dans la deuxième course. Un bon départ a assuré la première place. Tout a été soigné et attaqué immédiatement. Un grand duel a mené à travers les prochains tours. Derrière cela aussi, il y avait à nouveau de la tension à propos de la troisième place du podium. Cette fois, ce sont Triebs, Thönnern et Schiller qui ont tout donné. Finalement, Triebs a été laissé pour compte et a dû abandonner. En tête, Sperling garde son sang-froid et remporte également la deuxième course, devant Alles und Thönnern.

Classement jour classe 2 - SuperSport

  1. # 13 Sascha Sperling 50 pts.
  2. # 43 Philipp Thönnern 32 pts.
  3. # 411 Christian Schiller 26 pts.

Classe 3 - Expert SA

Marc Harder a une nouvelle fois montré son excellente condition et signé le meilleur temps de la qualification sur le nouvel asphalte. Ong se cachait. Les deux courses étaient une pure bataille nerveuse et météorologique et l'excitation était imbattable. Des duels fantastiques absolus et de l'excitation jusqu'à la fin ont été offerts aux spectateurs.

Départ gratuit pour la première course. Et déjà dans le premier virage, la bataille des nerfs a commencé. Harder au sommet n'a fait aucun mouvement pour laisser Lukas passer. En attendant la pointe, il a dû repousser la première attaque du troisième Andersen. Une brève interruption de la bataille nerveuse a été insérée après la chute de Boceda. Le conducteur et le scooter étaient mécontents de l'itinéraire et ont dû être brièvement soignés. Au redémarrage, le peloton était mené par Harder, devant Lukas, Andersen et Ong. Et maintenant, ça devenait sauvage. Andersen a commencé le mieux et s'est assis devant Lukas et Harder. Tous les trois immédiatement en mode attaque. Harder a immédiatement attaqué Lukas. Il est resté calme et a désactivé Harder. Boceda a de nouveau chuté et a dû abandonner ses prétentions au podium. Lukas s'est également battu sur le dernier sillon et est tombé. La voie était libre pour Harder. Cela a immédiatement concentré Andersen et s'est accroché à son pneu arrière. Des combats intérieurs fantastiques suivis courbe par courbe. On entendait le souffle du public, la course était tellement excitante. Harder était beaucoup plus rapide, mais Andersen l'a laissé tomber à plusieurs reprises. Grand sport automobile. Juste et respectueux. Dans la longue gauche avant 180 degrés, Andersen s'était enfin installé. C'était fini pour lui à l'intérieur. Inaperçu du duel, Ong s'était positionné et attendait sa chance. Schnell avec une chute a pu continuer, mais a été dépassé. Andersen était motivé jusqu'au bout des cheveux, n'a pas abandonné et a augmenté la pression à la limite. Il l'avait fait lors de l'accélération départ-arrivée. Il a effrontément dépassé Harder et a pu regagner la première place. Harder a tout essayé pour attaquer à nouveau. C'était trop une bonne chose et Harder a perdu 1 tour avant la fin. Lukas a également été très malchanceux et est tombé juste devant la ligne de départ et d'arrivée et a été dépassé. Après Andersen, Ong a franchi la ligne d'arrivée. Beerhus avait l'œil souriant et a pu prendre la troisième place.

Après la bataille nerveuse dans la première course, la bataille météorologique a suivi dans la deuxième course. La pluie annoncée approchait 20 minutes avant la course. Les prévisions météorologiques étaient ambiguës et la direction de course a annoncé la course comme une course humide à l'avance. Le choix des pneus appartenait donc aux pilotes. Les derniers tours de la SuperSport, qui a précédé la classe expert, ont été éprouvants pour les nerfs. Les portes ont été ouvertes 12 minutes avant la course et une pluie de mousson a trempé la piste dans un toboggan d'eau pure. L'agitation dans toutes les cases. Changez les pneus et passez directement au pré-départ. Cela a ensuite commencé par deux tours de chauffe. Plus dur à l'avance. Andersen, qui a pris un bon départ et a dépassé les autres à la deuxième place, a chuté au premier tour. Le nouveau trio de tête ici Harder, Lukas et Ong. C'est incroyable à quelle vitesse le champ a labouré sous la pluie. Ong a freiné Lukas et est allé à deux. Lukas est ensuite tombé avec des problèmes sous la pluie. Schmitt tomba aussi, mais tout le monde continua. Harder au sommet est tombé et a été passé à la quatrième place. C'était l'occasion pour Yannik Ong, qui menait devant Boceda et Schnelle. Schnell a attrapé l'italien et est allé à la deuxième place.Cela a été suivi de plusieurs chutes de Schnell et la deuxième place a rapidement disparu. En plus de la pluie, les éclairs et le tonnerre approchaient maintenant et ce n'était qu'une question de temps avant que la course ne doive être arrêtée. Lukas à la deuxième place est tombé et s'est retrouvé dans un duel avec Andersen et Harder. Harder a attrapé Andersen. Après une nouvelle chute de Boceda, Beerhus était à la deuxième place et Schnelle à la troisième.Une course folle. Harder et Lukas tombèrent à nouveau. À l'avant, Ong conduisait seul et avec confiance. Après que la foudre et le tonnerre aient été presque directement au-dessus de la piste, la direction de course a décidé d'arrêter la course. Une course folle s'est terminée après 2 tours et plus de 1 % de la distance de course. Le vainqueur radieux et en même temps mouillé était Ong, devant Beerhus et Schnelle.

Journée classe 3 - Expert SA

  1. # 169 Yannik Ong 45 pts.
  2. # 76 Julien Beerhus 36 pts.
  3. # 135 Stefan Andersen 33 points.

Classe 4 - Supramatique et BigBore

Au total, 4 pilotes ont pris le départ pour la classe 4. Avec Moutschka, il y avait aussi un ancien au départ.

Moutschka a dominé les deux courses. La deuxième place de la première course est revenue à Lövenich et la troisième à Stefan. Dans la deuxième course, derrière Moutschka Kazilas, qui a abandonné tôt dans la première course, a suivi Tobias.

Classe de jour 4 - Supramatic & BigBore

  1. # 53 Max Moutschka 50 pts.
  2. # 261 Stefan Tobias 32 pts.
  3. # 191 Georgios Kazilas 20 pts.

Classe 5 - Stock PitBike par Scooter-Attack

Au sommet pour la meilleure position de départ dans les PitBikes, il y avait une bataille à quatre. Jonas Wittwer avait signé à plusieurs reprises le meilleur tour et a pris la pole position avec un 4. Ullrich et Brzeski suivaient.

Dans la course, Wittwer est allé directement en tête dès le départ. Ses poursuivants n'avaient aucune chance. Ullrich a dû renoncer au départ de la première course. Brzeski avait toujours la meilleure vitesse, mais n'a pas pu suivre le rythme de Wittwer. Ullrich et Forster se sont battus aux 3e et 4e places pour la dernière place du podium. Ullrich a gardé son sang-froid et a finalement réussi à tenir Förster à distance. Devant, Wittwer n'a rien laissé brûler devant Brzeski et a pris la première place en toute confiance.

Il y avait beaucoup plus d'excitation dans la deuxième course. Wittwer a eu beaucoup plus de difficultés et a pu remporter le départ pour lui-même. Cependant, Ullrich était là et a immédiatement mis la pression sur Wittwer. Il sentit que quelque chose se passait. Förster s'est imposé face à Brzeski et a terminé troisième. Nikita Rademacher a également pu se présenter bien mieux dans la deuxième course et a spéculé sur une erreur des deux concurrents Förster et Brzeski. Wittwer a dû tout donner pour garder Ullrich derrière. A l'approche de la courbe, Ullrich Wittwer a freiné lourdement et a pris la tête de la classe 5. C'était aussi la décision préliminaire dans la deuxième course. Wittwer ne pouvait plus être dangereux pour Ullrich. Peu avant la fin, Brzeski a été récompensé et a dépassé Förster.

Journée classe 5 - PitBike Stock by Scooter-Attack

  1. # 112 Jonas Wittwer 45 pts.
  2. # 60 Paul Ullrich 38 pts.
  3. # 469 Nils Brzeski 36 points.

6e année - GP ouvert

La salle comble de la classe GP promettait une belle course. Bresciani et Girolomini d'Italie ont épinglé Volk à leur place pour les meilleures positions de départ Bresciani est arrivé en pole, suivi de Volk, Girolomini et Gras.

Le pilote italien Bresciani a dormi jusqu'au départ de la première course. Il a perdu 7 places. Cela promettait beaucoup d'excitation pour les 15 prochains tours. Gras prend ainsi la tête devant Girolomini. Les deux pilotes se sont livrés un grand duel. V. Stevens, parti de la deuxième place, a dû abandonner suite à une chute en course.

La deuxième course a commencé selon le même schéma que dans la première course. Bresciani rate à nouveau le départ et se fait dépasser par Gras. Steven n'a pas pu attaquer à nouveau après avoir abandonné dans la première course. Bresciani a immédiatement contré après un départ raté et a pu ramasser de l'herbe rapidement. Dans la constellation, le peloton a ensuite franchi la ligne d'arrivée.

Classement du jour classe 6 - GP-Open

  1. #16

 

7e année - Débutants

Cette fois, les débutants ont montré que les nouveaux venus en sport automobile pouvaient aussi se battre correctement. Avec 19 partants, la classe a été très fréquentée et un champ de départ coloré s'est rendu à la grille de départ à l'heure

En tête du peloton, il y avait toujours des allers-retours entre les deux pit bikers Bang et Siegmann. Qui ne se sont vraiment rien donné. Le premier pilote de scooter, Krawitz, a terminé troisième jusqu'à la fin de la course. Jusqu'à peu de temps avant la fin, Siegmann était en tête. Cependant, Bang a estimé qu'il aurait encore sa chance et a finalement été récompensé par une manœuvre courageuse et a remporté la course.

Classe de jour 7 - Débutants

  1. # 197 Florian Bang 25 pts.
  2. # 317 Jannik Siegmann 20 points.
  3. ## 593 Alexandre Krawitz 16 pts.

Classe 8 Endurance & 9 Endurance Split

Le long-courrier était un aimant absolu pour les conducteurs. 30 équipes ont démarré leur challenge de 15h ponctuellement à 30h3. Bonne scène au début. Avec beaucoup de chance, un assistant s'en est sorti indemne en poussant le vélo après que l'assistant ait accidentellement vérifié le pilote de l'équipe Chaos hors du scooter. Après le départ, Learn2Slide a pu prendre les devants. Cela a été suivi d'une forte bataille à trois entre Parts2slide, Pitom et SuperMoto S Factory Friends. Les lampadaires étaient particulièrement forts en classe 8. Learn2slide a continuellement augmenté son avance jusqu'à la fin de la course. Parts2slides et Supermoto S Factory Friends se sont regardés. C'est redevenu fou peu de temps avant la fin. Le directeur de course avait déjà le drapeau à damier en main pour brandir le vainqueur de la première place. Deux tours avant la fin, le vélo s'est soudainement mis à bégayer. Le conducteur vient de se diriger vers la ligne de départ et d'arrivée, mais a ensuite garé son vélo dans le mur de pneus. Ce qui s'est passé ensuite ne s'est jamais produit auparavant. Le pilote était sur le point de sprinter dans la voie des stands lorsqu'il marchait au milieu de la piste et a remarqué que je pouvais simplement glisser sur la ligne de départ et d'arrivée. Il y a eu presque une autre collision entre le conducteur et d'autres deux-roues sur la route. Les 40 derniers mètres, le vélo a franchi la ligne d'arrivée dans un sprint et l'heureux vainqueur de la course de 3h était certain : Learn2slide.

Classement journalier classe 8 endurance

  1. #82
  2. # 168 Pumba Racing II
  3. # 10 Pumba Racing I

Classement jour classe 9 Endurance Split

  1. # 37 Learn2slides
  2. # 52 Parts2slides
  3. # 154 Amis de l'usine Supermoto S

Toutes les pièces pour Course et tuning de scooter vous pouvez trouver dans notre magasin de scooter

Rapport de course ESC - Cheb Challenge 2021 - Kartarena Cheb (CZ) - 10.07.2021/XNUMX/XNUMX

Le deuxième manche l'international "Challenge Européen de Scooter« A eu lieu cette année sur la piste populaire et techniquement exigeante de Cheb en République tchèque

Afin de se préparer avec le plus de temps de piste possible, de nombreux participants sont arrivés jeudi soir et vendredi soir pour monter leurs camps et faire quelques tours rapides. Malheureusement rien n'en est sorti, car le dieu de la météo avait d'autres plans et l'entraînement, ainsi que tout le vendredi beaucoup dans l'eau. Sentiment Woodstock inclus.

Juste à temps pour le briefing des chauffeurs samedi matin, le soleil avait enfin une raison et a causé un ou deux coups de soleil parmi eux au cours de la journée 46 coureurs, leurs équipes et les organisateurs.

Côté sport, il faisait alors, comme d'habitude, chaud. Son à deux temps, duels palpitants, manœuvres de dépassement et un ou deux crashs, qui n'ont eu aucune conséquence - du moins pour les pilotes.

L'action en K1 et K4 a été particulièrement remarquable. Alors que Robert Leibfarth (K4 Trofeo Parmakit) a pu quitter le peloton dans les 3 courses après des départs modérés, il y a eu une dure bagarre derrière lui en K1, qui était également en piste. Le Français Romain Baguet, qui a beaucoup voyagé, avec son scooter techniquement sophistiqué (frein de pouce pour la roue arrière) s'est battu avec le champion K5 nouvellement promu et en titre Valentino Randazzo.

Le premier run a été assuré par le pilote d'origine italienne, le second par le Français. Dans la troisième et décisive manche, il est venu à Affrontement dans le dernier virage avant le drapeau à damier. Les adversaires tournaient côte à côte dans le dernier virage. Valentino a raté de peu la ligne idéale et est entré dans une zone avec de fortes bosses avec sa machine de course. Cela a poussé le pilote et la machine au-delà de la limite, de sorte qu'il y a malheureusement eu une chute spectaculaire dans la courte ligne droite. Le conducteur se porte bien, le scooter sera bientôt de retour au départ. Victoire du jour pour Romain Baguet.

Bien sûr les autres cours proposés aussi excellente course et aussi des véhicules exotiques comme Lambretta à deux cylindress, cyclomoteurs, pit bikes et scooters de course longue distance pouvaient être vus sur la piste.

Les résultats en détail :

K1 : 1er Romain Baguet; 2. Valentino Randazzo ; 3. Martre Schnitzler

K3 : 1. Toni Fattorusso ; 2. Marco Abbate ; 3. Piotr Skozewski

K4 : 1. Robert Leibfarth ; 2. Albert Heigold ; 3. Marco Buttner

K5 : 1. Félix Richter ; 2. Thomas Lenkeit ; 3. Markus Modérateur

K6 : 1er Gregor Koller ; 2. Matthias Sinkovits ; 3. Julien Freiberger

Meilleur tour en course : Albert Heigold (1 : 03.392)

 

 

Lancez-vous dans les courses de scooters maintenant !

Si vous êtes maintenant d'humeur pour les courses de scooters : il y aura 2 autres courses ESC cette année :

  • ESC GP de Pologne le 24.07.21/XNUMX/XNUMX à Zielona Góra (PL)
  • Course d'automatisation KR au Harzring les 25.09.21 et XNUMX septembre

Inscription et inscription sous www.eurochalenge.de

Merci aux aides et aux organisateurs, ainsi qu'à cela Scooter Center pour le soutien.

Auteur : RL

Résultats de la course de scooter au Nürburgring Scooter Center Coupe

 

 

Voici les résultats officiels et les photos de Scooter Center Coupe au Nürburgring le week-end.

Un grand merci à tous les pilotes pour le grand événement! Le peloton était mélangé avec des pilotes de la Challenge Européen de Scooter, Trophée d'Europe Trottinette, et les équipes du Vespa Club d'Allemagne eV, Thomas avec sa nouvelle valise Super LUI, les équipes de Tino Sacchi & Douanes TD avec les Lambretta Twins, les équipes de Kübler à deux roues de Bonn, le Tim de Surrégime à l'équipe Spectacle de la maison à partir de Centre Lambretta de Rimini avec SST et SSR, bien sûr l'équipe Projet Paul et notre Alex Stroh sur le bgm Vélo d'essai.

Scooter Center Course de scooters Cup Nürburgring 2021 sur le Nürburgring

Malgré les restrictions Corona, un événement de premier plan pour tous les pilotes et mécaniciens. Un grand merci au Dortmund Motorsport Club eV dans l'ADAC et à notre ami Stefan Menke.

Vous trouverez de nombreuses bonnes impressions du week-end de course au Nürburgring plus bas sur cette page.

Am 26 septembre 2021 ça remonte au Nurburgring. Restez à l'écoute!

chiffres, données, faits

Horaires de la course

 

Données détaillées au format PDF

Résultats
2021-07-04_ADAC.DMC_RollerCup_GLP_results

tableau de bord
2021/07/04_ADAC.DMC_RollerCup_GLP_lapchart

Temps au tour
2021-07-04_ADAC.DMC_RollerCup_GLP_laptimes

Rapport du leader
2021-07-04_ADAC.DMC_RollerCup_GLP_leader.report

Grille de départ
2021-07-04_ADAC.DMC_RollerCup_GLP_StartingGrid.marshalls
2021-07-04_ADAC.DMC_RollerCup_GLP_StartingGrid

 

 

Toutes les heures et dates depuis les qualifications